Le début des années '80, c'est l'ère de la super-femme: plus besoin d'avoir à choisir entre une carrière stimulante et une vie familiale réussie… On peut tout avoir. Dr. Marguerite Dubé, jeune psychiatre avec un artiste mollo comme époux, a non seulement choisi une carrière où les hommes dominent; elle rejette les méthodes du métier courantes de l'époque. Selon elle, ses collègues ne font que prescrire un déluge de médicaments psychotropes, alors qu'ils devraient plutôt se tourner vers une nouvelle stratégie de traitement: la psychothérapie. L'occasion parfaite de gagner le respect de ses collègues et le soutien de son mari se présente avec l'arrivée d'une nouvelle patiente à l'hôpital, Isabelle, qui ne cesse de parler d'enfants et d'une grossesse imaginaire. Or les méthodes thérapeutiques de Marguerite exigent énormément de temps et d'énergie, et l'emprise que la mère d'Isabelle maintient sur sa patiente ralentit tout progrès. Et ce n'est pas seulement les exigences de sa patiente, du directeur d'hôpital et de son mari qui l'épuisent de plus en plus, c'est sa propre grossesse. Face à tous ces obstacles, le moment est venu de prendre des risques afin de guérir Isabelle, à sa façon. Mais que lui coûtera ce combat?

L’histoire d’Isabelle est inspirée de la pièce de théâtre J'ai beaucoup changé depuis... de Jocelyne Beaulieu et publiée par Les Éditions Leméac en 1981.

"Je trouve que le scénario dépeint formidablement bien cette époque et son contexte (...) sans que ce soit une histoire passée: les personnages sont contemporains et peuvent parler à un public d'aujourd'hui. C'est un film qui attise ma curiosité et que j'irai voir au cinéma..."- Maxime Desmons, réalisateur, Ce qu'on a/ What we have

[Le] "scénario est bien écrit et la bande annonce est bien faite."-  Mark Chatel, producteur, La Sacrée, Balestra Productions